Prix et nombre de ventes décollent pour l'immobilier neuf

06/05/2010 à 16:05 - Immobilier - Par - Réagir

Prix et ventes en hausse pour l'immobilier neuf
Prix et nombre de ventes décollent pour l'immobilier neuf

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En publiant ce mercredi 5 mai les résultats de son Observatoire pour le 1er trimestre 2010, la Fédération des promoteurs constructeurs (FPC) notent de fortes améliorations par rapport à la même période un an plus tôt. Une réelle embellie qui ne doit toutefois pas voiler une réalité loin d'être euphorique.

Au premier trimestre 2010, les ventes de logements neufs auraient progressé de près de 18% par rapport au nombre de transactions enregistrées au 1er trimestre 2009. De quoi ravir des promoteurs qui se sont remis à proposer des programmes immobiliers en grand nombre. « Les mises en vente ont plus que doublé dans de nombreuses régions : Ile-de-France (+ 148 %), Lille (+ 102 %), aire urbaine de Lyon (+ 129 %), aire urbaine de Toulouse (+ 290 %) », note l'étude de la fédération. Construisez, commercialisez...Voilà ce qui semble être aujourd'hui le mot d'ordre de la FPC. De l'avis même de son président, Marc Pigeon, « il y a un an, nous courions après les clients ; aujourd'hui nous courons après les terrains ».

Le foncier représente donc désormais un bien inestimable pour des professionnels qui constatent une nette reprise des ventes. Avec 17.089 biens immobiliers neufs vendus sur le premier trimestre 2010 pour 17.648 logements disponibles, faire face à la demande deviendrait-il le principal souci des promoteurs ? Par rapport aux résultats relevés sur le 1er trimestre 2009, le nombre de ventes aurait bondi de +25% en Ile-de-France, +26% à Toulouse ou encore +37% à Lille.

Ces chiffres enregistrés sur les trois premiers mois de l'année semblent donc redonner le sourire à un secteur d'activité pourtant sauvé des eaux par la seule instauration du dispositif d'investissement locatif Scellier. Un sourire qui pourrait pourtant n'être que de façade, la situation n'étant pas aussi favorable qu'elle n'y paraît en première lecture. Si la progression est bien là, les résultats annoncés par la fédération prennent comme référence un 1er trimestre 2009 particulièrement mauvais pour le marché de l'immobilier neuf. Rapportés au 4ème trimestre 2009, ces mêmes résultats s'en trouvent radicalement modifiés avec un nombre de ventes en recul de -6% et un volume de biens en hausse de seulement 3%.

Côté prix, le 1er trimestre 2010 apparaît avoir enregistré une nette progression par rapport au 1er trimestre 2009 que la fédération évalue à +7%. Cette hausse des prix des logements neufs s'établie à +3,6% à Lyon, à +8% en Ile-de-France et même à +11% dans l'agglomération marseillaise. Actuellement, si un 2 pièces affiche un prix de vente moyen de 168.858 euros, celui d'un 5 pièces se porte désormais à 512.412 euros. De quoi peut être refréner cette fièvre acheteuse que la FPC semble observer.

Vos réactions

Immobilier - Prix et nombre de ventes décollent pour l'immobilier neuf

Noter cet article :

3 4

Par UFFA92 -

Voilà qui confirme ce que je dis depuis longtemps : les aides à l'achat font monter les prix de l'immobilier ! Avec nos impôts bien sur. Autrement comment expliquer cette hausse de prix en période de crise ? Supprimons vite toutes les aides...

Lire la suite

Par ALEXJEAN -

Etant un couple de cadres moyens, avec des revenues n'ouvrant droit à aucune aide ou allocation, on peine à se loger correctement après la naissance de notre enfant!! impossible d'acheter ni de louer à proximité de notre travail à cause des loyers exorbitant!! avec les autres frais (assistante maternelle car pas droit à la crèche bien sûr et les impôts qui nous ruinent...) on ne s'en sort plus... on commence à envier ceux qui ont des revenus moins important au point de penser sérieusement qu'un d'entre nous cesse son activité. Il y a quelques chose qu ine tourne pas rond dans ce pays...

Lire la suite

Par eleyes -

@UFFA92 : supprimer toutes les aides reviendrait à mettre entre 60.000 et 100.000 personnes au chômage en moins d'un an... Et je ne parle pas du nombre d'entreprise fermées... En a-t-on vraiment besoin en ce moment?

Lire la suite

Par alten -

PAS UN MOT SUR LA 2° VILLE DE FRANCE, MARSEILLE ! UN COMBLE POUR DES PROFESSIONNELS !!!

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Prix et nombre de ventes décollent pour l'immobilier neuf

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page