Le gouvernement recule sur la réforme du Livret A

25/06/2012 à 12:08 - Immobilier - Par - Réagir

Réforme du Livret A : le gouvernement recule ?
Le gouvernement recule sur la réforme du Livret A

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le doublement du plafond du livret A pourrait être retardé à cet automne. Face à la pression des banquiers, cette réforme clé du programme de Français Hollande pour le logement, pourrait même être revue à la baisse.

Banques 1, gouvernement 0. Si l'on en croit le Journal du Dimanche (JDD), le gouvernement aurait décidé de repousser la réforme du plafond du livret A à cet automne. Les établissements bancaires qui voyaient d'un mauvais oeil le doublement du plafond du livret A ont réussi à faire plier le gouvernement sur l'une des promesses de campagne de François Hollande. En effet, dans un premier temps, à la place d'un doublement du plafond, ce dernier sera juste relevé à 20 000 euros. Le doublement aura lieu, mais plus tard. Selon le JDD, cette décision aurait été prise pour « éviter de déstabiliser les banques ».

Fin mai, Cécile Duflot, la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement avait pourtant confirmé le doublement du plafond A pour financer plus de logements sociaux, sans toutefois donner de date de mise en application. « L'engagement du président de la République de doubler le plafond du Livret A sera mis en œuvre et permettra de dégager des ressources supplémentaires pour financer la construction de logements sociaux et intermédiaires » avait-elle annoncée, lors de l'assemblée générale des Entreprises sociales pour l'habitat (ESH, ex-sociétés anonymes HLM), en précisant que cette réforme se ferait même si la France est « dans une situation financière tendue ».

Mais les établissements bancaires se montrent hostiles à cette réforme. Ils craignent que la possibilité offerte aux particuliers de pouvoir placer plus d'argent sur le livret A, ne pénalise leurs propres produits d'épargne comme l'assurance vie. De plus, ils n'ont pas vraiment d'intérêt à voir le livret A devenir plus attractif, car ils ne gardent que 35% des dépôts, le reste étant reversé à la CDD (Caisse des Dépôts et Consignations) et sert à financer la construction de logements sociaux.

Ce serait donc pour éviter de fragiliser les banques que le gouvernement envisagerait de procéder par étape. En mai dernier, le quotidien Le Parisien assurait que de discrètes tractations, avaient lieu entre les banques et l'Etat pour essayer de les convaincre. Il semblerait donc que le gouvernement ait dû lâcher du lest pour rallier les derniers établissements bancaires qui étaient contre la réforme.

Aujourd'hui tout peut encore changer et rien n'empêche l'Etat de mettre en place un relèvement du livret A dès cet été. Interrogé ce lundi 25 juin sur I-télé, Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, a affirmé que la décision concernant la réforme du livret A, « n'était pas arbitrée », et a qualifié d'annonces « pas sérieuses » celles véhiculées par le JDD.

Vos réactions

Immobilier - Le gouvernement recule sur la réforme du Livret A

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le gouvernement recule sur la réforme du Livret A

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page