Une maison écologique et économique designée par Philippe Starck

26/04/2011 à 16:20 - Immobilier - Par - Réagir

Une maison écologique imaginée par Starck
Exemple de maison préfabriquée commercialisée par l'entreprise Riko / Crédit photo : starckwithriko.com

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En septembre 2011, près de Versailles dans les Yvelines, sera inauguré le tout premier modèle de maison écologique imaginée par Philippe Starck. Avant un lancement officiel que l'on prédit d'ores et déjà des plus médiatiques, le designer français se présentant depuis quelques années comme « éco-responsable » nous dévoile les grandes lignes de ce projet.

Le designer Philippe Starck avait défrayé la chronique en avril 2008 en annonçant la création d'une éolienne design et surtout à la portée de toutes les bourses (lire notre article). S'il s'agissait là de sa première incursion dans le monde de l'écologie, il a su récidiver en proposant peu après des panneaux solaires photovoltaïques transparents ou encore un modèle de voiture électrique. Avouant lui-même s'être fixé comme objectif de « démocratiser l'écologie », Philippe Starck a dévoilé la semaine dernière, à l'occasion du Salon du Meuble de milan, son nouveau concept de maison écologique qui sonne d'ores et déjà comme l'aboutissement d'un état d'esprit adopté il y a maintenant 3 ans.

Imaginée en collaboration avec l'entreprise slovène Riko (spécialisée dans la construction de logements en bois préfabriqués), la maison écologique selon Starck alliera design et énergie renouvelable en mêlant des panneaux solaires photovoltaïques et des éoliennes à une structure entièrement composée de bois, de verre et d'acier.

Habilement baptisée D.E.A.R.S (Democratic Ecological Architecture with Riko by Starck), le prototype devant prochainement prendre place non loin du Château de Versailles devrait avoisiner les 350 m² répartis sur deux niveau d'habitation et proposer, selon le designer, « une spacieuse chambre parentale et quatre chambres chacune agrémentée d'une salle de bains ». Les chambres se trouvant à l'étage, le rez-de-chaussée donnant sur la terrasse et la piscine devrait quant à lui accueillir en un seul volume la cuisine, le salon et la salle-à-manger.

Si l'accent est évidemment mis sur le caractère écologique de ce concept (avec ses matériaux respectueux de l'environnement, une isolation performante et le recours aux énergies renouvelables), l'autre atout majeur de D.E.A.R.S devrait être son coût relativement peu élevé. De l'avis même de Philippe Starck, « Après avoir fait la guerre du design démocratique et lancé l'écologie démocratique avec, notamment les éoliennes personnelles, il me restait à réaliser des habitations dans la mesure où les habitations d'aujourd'hui me semblent de très mauvaise qualité et beaucoup trop chères pour ce qu'elles sont ». Le bien immobilier devrait donc être proposé à un prix proche des 1.000 euros le mètre carré, un prix bien en deçà du marché actuel même si celui-ci pourra être amené à augmenter en fonction des diverses options choisies.

Si l'idée semble séduisante, il faut toutefois espérer que Starck ne réitèrera pas ses erreurs passées. En présentant dès 2008, son concept d'éolienne, le designer avait ainsi laissé entendre que celles-ci seraient commercialisées pour la modique somme de 300 euros. Après maints reports de sortie, si une éolienne a effectivement été proposée pour moins de 1.000 euros, le seul modèle réellement intéressant était quant à lui affiché au prix de… 7.500 euros.

Vos réactions

Immobilier - Une maison écologique et économique designée par Philippe Starck

Noter cet article :

3 1

Par JB -

350m², c’est une blague… La première chose à faire pour vivre de façon écologique ne serait elle pas de vivre dans des surfaces plus réduites... et de développer des modèles d'habitat moins dévoreur d'espace ?

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Une maison écologique et économique designée par Philippe Starck

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page