CEL et PEL (Compte Epargne Logement et Prêt Epargne Logement)

Dernière mise à jour : 1er octobre 2015

Diagnostic fiche technique

Le principe du PEL et du CEL,

Le détail de fonctionnement,

La fiscalité associée,

Comment juger de l'intérêt pour vous.

Points clefs : deux produits complétaires qui associent épargne et prêt dans un même contrat.
Le CEL une rémunération faible, un montant du prêt peu élevé, mais un taux de prêt relativement intéressant,
Le PEL une rémunération intéressante, mais l'obligation d'épargner pendant 4 ans et un taux de prêt peu attractif actuellement.

Compte épargne logement, plan épargne logement
  1. Le Compte Epargne Logement (CEL)
  2. Le Prêt Epargne Logement (PEL)

Le Compte épargne logement (CEL) et le Plan épargne logement (PEL) ont ceci de particulier qu'ils constituent tous deux une solution d'épargne attractive permettant l'obtention d'un crédit immobilier. Qu'il s'agisse d'un emprunt issu d'un CEL ou d'un PEL, celui-ci devra nécessairement être utilisé pour une résidence principale (acquisition, rénovation, extension, etc.).

I. Le Compte Epargne Logement (CEL)

Outil d'épargne particulièrement prisé des français, le compte épargne logement (ou CEL) permet, sous certaines conditions, d'avoir accès à un crédit immobilier aux modalités particulièrement avantageuses. Avant de pouvoir bénéficier de cette solution de financement, l'emprunteur devra toutefois être détenteur d'un CEL (sous sa forme « produit d'épargne ») depuis au moins 18 mois.

Grâce à son CEL, un épargnant peut donc souscrire un crédit immobilier. Le montant de celui-ci sera en lien direct avec les intérêts que qu'il aura pu collecter durant sa période d'épargne. Trop peu important pour pouvoir subvenir à lui seul au financement d'un bien immobilier (23.000 euros maximum), le montant de ce crédit peut toutefois constituer un complément budgétaire non négligeable.

Permettant de définir le montant maximum empruntable, les intérêts engrangés par votre CEL lors de la phase d'épargne servent également à déterminer le type de financement possible. A titre d'exemple, si 22,50 euros d'intérêts seront suffisants pour autoriser la réalisation de travaux d'économie d'énergie, l'achat d'un logement nécessitera quant à lui un minimum de 75 euros d'intérêts.

Taux et remboursement

Comme la très grande majorité des crédits immobiliers, l'emprunt contracté grâce à un CEL est soumis à un taux d'intérêts. Au 1er août 2015, le taux appliqué à ce type d'emprunt s'élevait à 2,00%. En fonction du montant accordé, l'emprunteur disposera d'une durée comprise entre 2 et 15 ans pour rembourser son crédit.

II. Le Prêt Epargne Logement (PEL)

Tout comme le Compte épargne logement (CEL), le Plan épargne logement (PEL) est, comme son nom l'indique, avant tout une solution d'épargne. Cette dernière peut toutefois, sous certaines conditions, permettre l'octroi d'un crédit immobilier. On nomme alors celui-ci « Prêt épargne logement » (PEL).

Afin de pouvoir prétendre à un Prêt épargne logement, l'emprunteur devra tout d'abord passer par une phase d'épargne obligatoire dont la durée minimum est fixée à 3 ans. Au terme de cette période, il pourra alors faire valoir son « droit à prêt ». Là encore, le montant empruntable sera déterminé en fonction de la somme des intérêts acquis par son Plan épargne logement. Quel que soit l'importance de ces intérêts, le montant du crédit ne pourra pas excéder 92.000 euros.

Taux et remboursement

Contrairement au CEL dont le taux d'emprunt est défini au terme de la phase d'épargne, le PEL se voit appliquer un taux d'intérêt fixé dès la souscription du Plan épargne logement. Celui-ci correspond au taux de rémunération du Plan épargne logement augmenté des frais de gestion appliqués par la banque. Le taux de rémunération du PEL variant en fonction de l'année durant laquelle il aura été souscrit, le taux d'emprunt variera de même.

Si les PEL ouverts avant le 31 janvier 2015 bénéficient d’un taux de rémunération de 2,50%, ceux souscrits depuis le 1er février 2015 se voient appliquer un taux de 2,00%. Le taux d’intérêt d’un prêt épargne logement s’élève quant à lui à 3,20%.

Concernant la durée d'engagement du crédit, l'emprunteur disposera d'une période s'échelonnant entre 2 et 15 ans (en fonction du montant accordé) pour s'acquitter de son remboursement.

Remarque : dans le cadre d'un Compte épargne logement ou d'un Plan épargne logement, faire valoir son droit à prêt peut, sous certaines conditions, permettre à l'emprunteur de bénéficier d'une prime d'Etat (1144 euros maximum pour un CEL et 1525 euros maximum pour un PEL).

Crédit immobilier

Crédit immobilier
Comparez les offres de nos partenaires !

Gatuit et sans engagement
Simulation de crédit immobilier

Simulation crédit immobilier

En procédant à la simulation de votre crédit immobilier, faites le choix du taux le plus avantageux en comparant les offres des plus grandes banques.

Comparez les taux

Simulation de rachat de crédit

Simulation rachat de crédit

Regroupez l'ensemble de vos emprunts en une seule et unique mensualité, réduisez vos échéances et optimisez la gestion de votre budget.

Déposer une demande