Loi Scellier, l'investissement immobilier de la rentrée

11/09/2009 à 11:47 - Défiscalisation - Par - Réagir

Loi Scellier : l'investissement de la rentrée
L'investissement locatif dans le neuf passe presque exclusivement par la loi Scellier en cette rentrée 2009

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Promoteurs, constructeurs, cabinets de gestion de patrimoine,... peuvent tous dire un grand « merci » à la loi Scellier. En effet, en cette rentrée 2009, la loi Scellier est et restera le placement immobilier à réaliser avant 2012 s'il on veut bénéficier d'une défiscalisation importante et presque sur-mesure.

Alors la défiscalisation Scellier, est-elle la poule aux œufs d'or qui va réanimer le marché immobilier ? Il faut y croire, mais tous ne sont pas du même avis. Pour René Pallincourt, le président de la Fnaim, les ventes dans l'ancien ne devraient pas passer la barre des 500 000 logements. A comparer aux 650 000 ventes des bonnes années. Dans le neuf, Marc Pigeon, président de la Fédération des promoteurs constructeurs de France, table sur 90 000 ventes cette année, soit presque 40 000 de moins qu'en 2007.

Qu'en est-il des prix ? Beaucoup de statistiques sortent, et chacun veut établir son baromètre. De manière générale, la Fnaim enregistre une hausse des prix de 4,2% au deuxième trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent, et établit la variation moyenne sur les douze derniers mois à - 7,3%. Pour Laforêt, la baisse oscillerait entre 5 % et 15 %. Enfin chez les notaires, ont constatent une baisse des prix sur un an de 3,9 % pour les appartements et de 8,8 % pour les maisons en Ile-de-France. En province, la diminution s'établit respectivement à 7,2 % et 8 %.

On estime aujourd'hui que le dispositif Scellier représente entre 55 et 60% des transactions. Cette embellie de l'immobilier neuf peut aussi être corrélé avec le doublement du prêt à taux zéro (PTZ), ou encore la création du Pass-Foncier qui permettent de maintenir le niveau de transaction en Scellier. Mais 2009 ne sera pas encore l'année de la reprise. Michel Mouillart, économiste, estime que « L'année 2009 devrait se terminer sur un repli de 27 % à 33 % selon les segments de marché »...

Enfin même si le ciel se dégage, les nuages pointent. Suite à l'abandon de nombreux chantiers de la part des promoteurs, c'est la pénurie de logements qui menace. A cela s'ajoute la hausse du chômage et la baisse significative du pouvoir d'achat qui risque de retenir bon nombre de candidat à l'achat immobilier. Espérons que les taux de prêt immobilier resteront bas (autour de 4%) pour ne pas casser la timide reprise du secteur.

Vos réactions

Défiscalisation - Loi Scellier, l'investissement immobilier de la rentrée

Noter cet article :

2 2

Par Dédé73 -

Le travail d'un journaliste ne consiste-t-il pas à relever les incohérences des organismes "officiels". La FNAIM annonce une augmentation des prix de 4.2% sur un trimestre par rapport au précédent et une baisse annuelle (dont les 2 trimestres précités) de 7.3 % !! La révérence face au pouvoir économique rend-elle aveugle à ce point ?
D'autre part, quand on sait que le Crédit Foncier donne une liste de 60 villes à éviter pour les investissements "De Robien ou "Scellier" en raison de la saturation de l'offre locative - n'oublions pas que si vous ne pouvez louer le bien, vous devez rembourser la réduction d'impôt dont vous avez bénéficié- vous écrivez qu'il y a une pénurie de logements. Certes, mais surtout de logements sociaux pour des gens qu'il faut aider et non de logements "au prix du marché". Les promoteurs trompent déjà les investisseurs (voir arrêts de la Cour d'Appel de Riom et Toulouse), un peu d'objectivité et de recherche de cohérence dans les blogs spécialisés ne ferait pas de mal.

Lire la suite

Par Valérie -

La hausse trimestriel n'empêche pas la baisse annuelle... raisonnement économique de base. Votre pensée anti-fnaim ne vous rend telle pas aveugle aussi ?

D'autre part il est question de pénurie de logement en général y compris de logement sociaux, une lecture plus approfondie et un peu plus de discernement ne vous ferait pas de mal non plus.

Cordialement

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Défiscalisation - Loi Scellier, l'investissement immobilier de la rentrée

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page