Les prix de l'immobilier en chute libre

13/06/2008 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier : l'effondrement annoncé
Les prix de l'immobilier chutent et le site petitscailloux.com nous propose d'en être les spéctateurs privilégiés.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Entre 1997 et 2007, les prix de l'immobilier n'ont eu de cesse de grimper, inexorablement, jusqu'à atteindre une hausse de 146% sur 10 ans. Depuis 2005, 4 ans de revenu étaient nécessaires pour acquérir son bien immobilier et bon nombre de particuliers avaient d'ores et déjà fait une croix sur leurs ambitions de propriété.

Tout espoir n'est pourtant pas perdu et la baisse pronostiquée depuis quelques temps par les différents experts pourrait bien venir radicalement changer la donne. En effet, plus qu'un léger recul, on peut désormais constater que les prix de l'immobilier ancien subissent un véritable effondrement. - 5%, - 10%, - 20% et parfois même - 30%, ce sont bien là les baisses qui s'affichent sur de nombreuses annonces immobilières concernant des logements anciens. Tirés du site petitscailloux.com qui propose de prendre connaissance de l'évolution du prix d'un bien depuis sa mise en vente, voici quelques exemples frappant de ce que l'on pourrait peut être appeler « un effondrement du marché » :

Evolution des prix de vente d'un bienEvolution des prix de vente d'un bien

Ajoutés aux indications fournies par ce site, des ventes en chute libre, un stock de biens invendus qui ne cesse d'enfler, la perspective d'un recul des prix jusqu'en 2010 et tout particulier à la recherche de la bonne affaire va désormais pouvoir négocier le prix du logement qu'il convoite. Les agences immobilières n'auront en effet d'autres choix que d'autoriser cette discussion si elles souhaitent écouler des invendus jusqu'alors beaucoup trop chers. L'ancienneté de la maison ou de l'appartement, la durée de la mise en vente, toutes les facettes relatives à l'annonce et au logement lui-même pourront maintenant permettre une diminution de son prix.

Si les acheteurs potentiels vont pouvoir bénéficier du concept du site petitscailloux.com pour acquérir un bien immobilier à moindre coût, en contrepartie les agences immobilier pourront se servir des informations ainsi recueillies pour effectuer une juste estimation immobilière et inciter un vendeur un peu trop exigeant à revoir le prix demandé à la baisse.

Réagissez et retrouvez toutes les informations concernant l'outil petitscailloux.com sur notre forum.

Vos réactions

Estimation immobilière - Les prix de l'immobilier en chute libre

Noter cet article :

3 6

Par Lydie -

Très interessant cet outil ! ca va bien m'aider dans mes recherches je vais pouvoir comparer les prix des annonces similaires. un grand merci !

Lire la suite

Par nicolasdex -

C'est une habitude chez les économistes et les journalistes d'entretenir les peurs ? assurances, immobilier, crédits, taux. A vous écoutez on croirait que c'est la fin du monde : tout ce qui devrait augmenter baisse (pouvoir d'achats, fruits d'investissement) et ce qui devrait baisser augmente (taux, etc...) . Je suis informaticien et j'entendais la même sorte d'âneries avec la peur du bug de l'an 2000, cette peur des gens qui m'a permis d'avoir un emploi rapidement et bien payé. A trop vouloir faire du sensationnel on crée la paranoïa et des situations aberrantes. Car finalement c'est la rumeur qui met le feu aux poudres : les effets d'annonces : C'est ce genre d'annonce qui fiat que les propriétaires vont paniquer et vendre à perte et là vous allez dire : je vous l'avez bien dit que ça finirait comme ça ! Comme pour les informaticien : Ah heureusement qu'on avait les informaticiens grâce à eux il n'y a pas eu de bug de l'an 2000, d'avions écrasés, de pannes électriques - alors que le problème était moindre que l'effet d'annonce : mais ne crachons pas sur la soupe grâce à cela j'ai été surpayé (ce que j'appelle situation aberrante) !

Lire la suite

Par hephaistos -

C'est un article optimiste, ce n'est pas un article qui entretient les peurs. On peut en effet espérer qu'après la crise les Français pourront enfin se loger au moindre coût comme nos voisins allemands. Ceux qui peuvent en effet avoir peur ce sont quelques spéculateurs qui pensaient s'enrichir facilement.

Lire la suite

Par MAURICE -

Malgré une légére baisse, nous somme toujours dans des prix de folie, l'ancien coûtant d'ailleurs le même prix que le neuf. Il est trés important de surtout ne plus rien acheter tant que les prix ne chuteront pas d'au moins 50 %.

Lire la suite

Par clifwilde -

je suis tout a fait satisfait de cette situation ,les vendeurs trop gourmand et les agences immobilieres on trop abuser et ce n est juste qu'un retour a la normal il faut savoir que meme si on a les moyens d'acheter un appartement les syndics immobiliers surfacture les charges de copropriétes sans compter le foncier et la taxe d'habitation avec un montant trop eleve si bien qu'à la finale cela nous coute pratiqhement le prix d'un loyer sans compter les ravalements de facade et autres imprévus ;on a vraiment pas l'impression d'etre proprietaire

Lire la suite

Par AMEN -

Par quelle alchimie et tour de passe passe, des tas de pierres vaudront encore longtemps des fortunes???Les spéculateurs et financiers en seront pour leur frais.Idem pour les niais qui pensaient à tort qu'un pays au bord de la failitte pouvait s'estimer riche avec des cailloux. La ruine menace, qu'importe , l'essentiel sera de sauver sa peau quand ça va pêter.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Les prix de l'immobilier en chute libre

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page