Immobilier : recul historique des ventes de l'immobilier neuf

25/11/2008 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier neuf : recul historique des ventes
La crise de l'immobilier ne faiblit pas et le marché de l'immobilier neuf enregistre des baisses historiques pour ce troisième trimestre 2008.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le ministère de l'Ecologie dévoilait ce matin ses chiffres du troisième trimestre 2008 concernant le marché immobilier neuf. Des chiffres qui révèlent un fort recul, tant des ventes de logements neufs (-44% par rapport au 3ème trimestre 2007) que des permis de construire (-24,4%).

Au vue de la conjoncture économique actuelle, la baisse du marché de l'immobilier neuf, que ce soit en termes de vente de programmes neufs comme de construction, était évidemment attendue. Mais les observateurs ne s'imaginaient peut être pas qu'elle serait historique comme l'indique Michel Mouillart, professeur d'économie à Paris X Nanterre et spécialiste de l'immobilier : « on ne trouve aucune trace d'une baisse d'une telle amplitude, même au début des années 90 ».

Après la baisse de 33,9% enregistrée au deuxième trimestre 2008, les ventes de logements neufs continuent donc leur irrésistible mise en abîme. Quelques 16.300 biens immobiliers neufs ont été vendus entre les mois d'août et octobre, sur un an ces ventes ne dépassent pas les 93.000 unités (-29,2% par rapport à la même période il y a un an). Si Nicolas Sarkozy ne devrait pas tarder à annoncer de nouvelles mesures (voir notre article), voilà déjà plusieurs mois que les promoteurs immobiliers, à l'instar de Kaufman and Broad, ne cessent d'appeler à d'urgentes réformes destinées à soutenir le secteur.

Conséquence directe de ce repli des acheteurs face à l'immobilier neuf, le nombre de biens proposés à la vente ne cesse de croître pour atteindre, au 30 septembre 2008, le chiffre record de 113.404 logements.

La construction s'affiche également en nette baisse. En octobre 2008, les mises en chantier ont ainsi reculé de 22,6% pour s'établir à 30.368 (93.922 pour ce 3ème trimestre). Le Chef de l'Etat annonçait en début d'année vouloir assister à la construction de quelques 500.000 nouveaux logements, désormais cet objectif semble bien loin : entre novembre 2007 et octobre 2008, le secteur note une régression de près de 14,3% et atteint péniblement les 378.158 biens immobiliers créés. Selon Michel Mouillart, l'année 2008 devrait donc s'achever avec un nombre de constructions neuves ne dépassant pas les 365.000 unités. L'économiste précise que si l'année 2007 en avait enregistrée 435.000, 2009 pourrait très vraisemblablement constituer le « creux de la vague » avec un nombre de mises en chantier de l'ordre 325.000 et 330.000.

Vos réactions

Estimation immobilière - Immobilier : recul historique des ventes de l'immobilier neuf

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Immobilier : recul historique des ventes de l'immobilier neuf

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page