Immobilier à Paris : des prix toujours très inégaux

21/05/2008 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Prix de l'immobilier à Paris
Paradoxe du marché immobilier à Paris : un particulier achetant un appartement peut croiser le même logement à moitié prix à seulement quelques pâtés de maisons de distance.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Au mois d'avril dernier, les publications se sont relayées afin de rendre une vision cohérente du marché de l'immobilier à Paris. Qu'il s'agisse de parutions émanant de la chambre des notaires, de la FNAIM (Fédération Nationale des Agents Immobiliers) ou d'agents immobiliers, toutes révèlent au grand jour la complexité du marché de la capitale.

Alors que dans de nombreuses villes françaises les prix de l'immobilier semblent s'être progressivement stabilisés, l'immobilier parisien ne laisse entrevoir aucun ralentissement, le prix moyen d'un logement ancien enregistrant même une progression plus importante en 2007 qu'en 2006 (+10,5% contre +9,7%). Cette hausse des prix de l'immobilier à Paris semble s'être quelque peu assagie au 4ème trimestre 2007 par rapport au trimestre précédent (+2,7% contre +3,6%), mais l'investissement qu'un particulier aura à effectuer pour acquérir un logement dans la capitale reste très largement au-dessus des prix pratiqués en province (le mètre carré parisien se négociant en moyenne aux alentours des 6.300 euros).

Si le seuil des 6.000 euros par mètre carré représente le prix moyen d'un logement ancien à Paris, il ne reflète toutefois pas la réalité économique de tous les arrondissements de la capitale. En effet, selon la dernière enquête de la chambre des notaires, certains arrondissements peuvent afficher des prix équivalant à 10.000 euros le mètre carré (c'est le cas notamment du 6ème arrondissement, considéré comme le plus cher de Paris), alors que d'autres comme le 10ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème proposent un marché de l'immobilier qui ne dépasse que rarement les 5.500 euros par mètre carré.

Malgré une grande disparité entre les arrondissements la tendance des prix de l'immobilier à Paris reste haussière. Dans l'ancien, les prix pratiqués dans plus de la moitié des arrondissements (13 sur 20) révèlent une progression annuelle de près de 10%, passant même la barre des +15% pour deux d'entre eux (respectivement +16,1% et +15,7% pour le 1er arrondissement et le 4ème).

La complexité de l'immobilier parisien peut parfois rendre ardue la recherche d'un appartement et un particulier souhaitant investir peut se voir proposer des logements dont la superficie est susceptible de passer du simple au double en fonction de l'arrondissement ou du quartier concerné.

Vos réactions

Estimation immobilière - Immobilier à Paris : des prix toujours très inégaux

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Immobilier à Paris : des prix toujours très inégaux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page