Comme le neuf, l'immobilier ancien connaît un regain de forme

10/11/2010 à 15:53 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Regain de forme pour l'immobilier ancien
Comme le neuf, l'immobilier ancien connaît un regain de forme

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Parallèlement à l'immobilier neuf qui a dévoilé en début de semaine des résultats plus que positifs (+17% de ventes selon la Fédération des promoteurs immobiliers - voir notre article), le marché de l'ancien semble devoir suivre une évolution comparable. C'est en tout cas ce que pronostiquent les notaires dans leur dernière note de conjoncture publiée ce mardi 9 novembre 2010.

Enregistrant une nette reprise lors du 1er trimestre 2010, le marché de l'immobilier ancien semble avoir poursuivi sur sa lancée au cours du deuxième trimestre. Devant la pérennité de cette tendance positive, les Notaires de France estiment que « le redressement du marché immobilier ancien est réel ». En juillet dernier, les notaires tablaient sur une base de 700.000 transactions sur l'année 2010 (niveau de 2008), une estimation qu'ils revoient aujourd'hui à la hausse en pronostiquant un volume de vente compris entre 720.000 et 750.000 unités. Le nombre de transactions recensées en 2010 pourrait même s'élever encore au-delà « si un nombre important de vendeurs accélérait leur prise de décision de vente pour éviter une fiscalité plus lourde en matière de plus value immobilière, le taux d'imposition actuel devant être majoré ».

A l'instar de l'immobilier neuf, le retour en forme de l'ancien s'accompagne d'une hausse globale des prix de l'immobilier. Entre le 2ème trimestre 2009 et le 2ème trimestre 2010, les notaires constatent ainsi une progression moyenne de +6,3% du prix des appartements et de +5,5% de celui des maisons. Ces derniers relativisent toutefois l'ampleur d'une progression des prix qui « ne doit masquer la réalité dans certains départements. Si cette évolution est positive en moyenne nationale, il n'en est pas ainsi dans tous les départements ».

Concernant les appartements, des départements comme le Morbihan, le Pas-de-Calais ou l'Ain affichent ainsi des baisses de prix respectives de -5,3%, -6,2% et -10,1%. Illustrant la disparité du marché, la hausse des prix s'observe quant à elle distinctement en Ile-de-France (+8,6%) ou encore dans les Vosges (+14,5%).

Vos réactions

Estimation immobilière - Comme le neuf, l'immobilier ancien connaît un regain de forme

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Comme le neuf, l'immobilier ancien connaît un regain de forme

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page