Ecologie : les biocarburants dans la ligne de mire

10/09/2008 à 00:00 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Ecologie : les biocarburants menacés
Alors que les mesures pour le développement durable se multiplient, le gouvernement pourrait réduire les aides aux biocarburants.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Au vue des contraintes environnementales de plus en plus exigeantes, des pressions exercées par l'Europe en vue d'une réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, de la volonté affichée du gouvernement de développer la performance énergétique (notamment au sein de l'immobilier), on pensait les biocarburants assurés d'un avenir radieux. Rien n'est pourtant moins sûr. En effet, le ministère de l'Economie aurait l'intention de présenter, au sein du budget 2009, une réduction des aides fiscales aux biocarburants de l'ordre de 600 millions d'euros sur les trois ans à venir. Cette information, relayée par le quotidien La Tribune est à prendre au conditionnel, le ministère s'étant refusé à tout commentaire.

Pour l'instant, les biocarburants que sont l'éthanol (mélangé à l'essence) et le biodiesel (commercialisé sous le nom de Diester et mélangé au gazole) bénéficient encore d'une taxation avantageuse. Toutefois, les 27 centimes d'euros par litre que représente leur part d'exonération sur la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) constitue un trou dans le budget de l'Etat estimé à un milliard d'euros. Si l'on considère que les biocarburants sont également accusés (à tort ou à raison) d'être un facteur notable dans la hausse des prix des produits alimentaires (accaparant certaines cultures pour la production d'énergie), les chances sont grandes de voir la défiscalisation accordée à cette filière être nettement diminuée.

La perspective de voir leur exonération passer de 27 à 21 centimes d'euros par litre inquiète les professionnels du secteur pour qui il s'agit là d'« un seuil limite en dessous duquel toute la filière peut mettre la clé sous la porte ». Avec la flambée du prix du pétrole et les récentes mesures gouvernementales en matière de développement durable (nouvel éco-prêt, système de bonus-malus écologique), l'espoir d'assister à une démocratisation de la filière était pourtant fondé... la désillusion n'en est donc que plus grande.

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Ecologie : les biocarburants dans la ligne de mire

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Ecologie : les biocarburants dans la ligne de mire

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page