Comment devenir diagnostiqueur immobilier ? S'appuyer sur la franchise

22/08/2011 à 18:07 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Franchise : la solution pour devenir diagnostiqueur
La franchise permet aux diagnostiqueurs de s'appuyer sur des réseaux solides

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les enseignes du secteur du diagnostic immobilier devrait connaître une croissance de près de 6% en 2011. Face à un tel succès, elles recrutent activement des entrepreneurs indépendants. Quid de ce marché en devenir.

Des lois qui dynamisent le secteur

Les obligations légales se multipliant, le diagnostic immobilier en profite. Tablant sur une croissance de 6% en 2011 et 8% en 2012 (selon une étude Xerfi) appuyée par l'instauration de nouvelles obligations telles que le diagnostic performance énergétique (diagnostic immobilier DPE) et une certaine stabilisation des transactions de logements anciens. Les entrepreneurs sont donc nombreux à vouloir profiter du succès du secteur et les offres deviennent si nombreuses que les prix baissent. L'apparition d'enseignes low-cost et des comparateurs de prix en ligne ne font qu'accentuer l'agonie des entreprises. Alors pour être rentable un diagnostiqueur doit compter sur la diversification : le constat de plomb, gaz, termites, électricité, diagnostic loi Carrez

Les réseaux engagés

Etre franchisé est encore le meilleur moyen de se développer dans le diagnostic immobilier : Agenda Franc, créé en 1994, s'est lancé dans la franchise en 2002 avec une formation en 40 jours sur divers thèmes. Diagamter projette 30 nouveaux cabinets entre 2011 et 2012 et propose une formation adaptée aux envies et au profil de ses franchisés. Defim, Oméga Expertise, Ex'im, Arliane Diagnostic Immobilier…, tous se développent avec différentes formules de formation. Depuis 2007, Expert Home et AC2i ont eux préféré le partenariat avec ses franchisés.

Profil type et investissement

Le plan gouvernemental DPE visant à renforcer les conditions d'obtention de la certification, désormais indispensable à l'activité de diagnostiqueur immobilier, a donc embelli l'image de la profession et réhabilité sa légitimité. Aussi, les enseignes recrutent et recherchent des candidats ayant un fort potentiel commercial et un bon esprit « réseau ». Le futur franchisé doit impérativement savoir manager en vue de l'emploi de son équipe, jusqu'à 10 personnes. Une expérience antérieure dans le bâtiment est un vrai plus. L'empathie (se déplacer chez ses clients, entrer dans leur intimité nécessite un certain sens de l'adaptation) et l'implication sont des atouts. Enfin, devenir franchisé requiert un apport initial pouvant varier de 5 000 euros (AC2i) à 300 000 euros (Defim).La moyenne étant évaluée entre 15 000 et 40 000 euros. Il faut aussi compter des droits d'entrée, entre 20 et 30 000 euros. Les redevances s'établissent autour de 5%, la redevance publicité autour de 1%.

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Comment devenir diagnostiqueur immobilier ? S'appuyer sur la franchise

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Comment devenir diagnostiqueur immobilier ? S'appuyer sur la franchise

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page