Thermographie : coup de chaleur sur l'immobilier parisien

21/10/2009 à 12:03 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Thermographie de l'immobilier parisien
Thermographie : coup de chaleur sur l'immobilier parisien

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Pouvoir identifier les bâtiments gros consommateurs d'énergie, voilà l'objectif fixé par la ville de Paris qui procède actuellement à la réalisation de sa carte thermique.

Le parc immobilier de la capitale aurait-il des bouffées de chaleur ? Les parisiens pourront s'en assurer dès ce jeudi 22 octobre 2009 lors des 2èmes journées parisiennes de l'énergie et du climat. A l'approche de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique prévue dans 6 semaines à Copenhague, Paris présentera donc demain sa carte thermographique. L'occasion pour les habitants de la capitale de mesurer, en termes de déperdition d'énergie, l'impact de leur logement sur l'environnement.

500 immeubles de Paris ont ainsi été soumis à une série de photographies thermiques, tant aériennes que « terrestres », permettant de visualiser de manière précise la chaleur dégagée par ceux-ci. Adjoint à l'Environnement, Denis Baupin expliquait à ce sujet que « les cartes aériennes ne permettent de voir que les déperditions d'énergie par les toits. Nous aurons donc également quatre photos de façade par bâtiment, la couleur rouge représentant les pertes d'énergie les plus importantes ».

Avec près de 80% de son parc immobilier construit avant l'apparition des premières réglementations thermiques, Paris se dote là d'un dispositif fort appréciable dans l'application des préconisations du Grenelle de l'Environnement. Après avoir identifié son logement, chaque parisien pourra bénéficier de conseils permettant de réduire, le cas échéant, ses déperditions d'énergies. Il ne s'agit toutefois là que d'un outil à vocation informative qu'il convient de ne pas confondre avec le diagnostic immobilier de performance énergétique (diagnostic DPE). En effet, pour Denis Baupin, « cette photographie ne remplace pas un diagnostic thermique ».

Cette initiative environnementale ne devrait pas se limiter à cette seule carte thermique puisque celle-ci pourrait, dans le courant 2010, se décliner sur un site internet accessible à tous. A l'heure où le réseau d'agences immobilières Century 21 annonce la fin de la baisse des prix à Paris (le prix du mètre carré passant de 6.157 euros au 1er semestre à 6.386 euros aujourd'hui, soit une hausse de 3,7% en 3 mois), la visualisation thermographique des logements pourrait peut être représenter, pour les éventuels acquéreurs, un nouveau facteur de négociation.

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Thermographie : coup de chaleur sur l'immobilier parisien

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Thermographie : coup de chaleur sur l'immobilier parisien

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page