Un bon DPE, ça rapporte !

04/12/2013 à 14:12 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Un bon DPE, ça rapporte !
Un bon DPE, ça rapporte !

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Il est une chose que les professionnels du diagnostic immobilier ne pourront pas démentir : obtenir un bon DPE constitue une priorité pour bon nombre de propriétaires. A l'heure où la rénovation énergétique occupe une place centrale au sein des récentes mesures gouvernementales, on est dès lors en droit de s'interroger sur l'impact réel du DPE sur les prix immobiliers. Un dossier publié par le Plan Bâtiment Durable entend aujourd'hui répondre à cette question.

Lorsque l'on souhaite vendre son bien immobilier, est-il vraiment nécessaire d'obtenir le meilleur DPE possible ? La classe énergétique d'un logement influe-t-elle réellement sur son prix de vente ? Si les propriétaires se sont très certainement déjà posés cette question, une étude relative à la "valeur verte" des logements vient leur apporter un précieux éclairage. Réalisée en septembre dernier par l'association DINAMIC pour le compte du Plan Bâtiment Durable, celle-ci révèle en effet avec précision les évolutions de prix que l'on peut constater en fonction de la performance énergétique d'un bien.

S'il l'on en croit l'étude, une maison affichant une classe A ou B sur son étiquette énergétique se vendrait ainsi nettement plus chère qu'un logement similaire classé D. En terme de prix, la différence serait en effet de l'ordre de +14 à +27%. Il en va de même pour les biens classés C dont le prix pourrait afficher une hausse avoisinant les +10 à +15% (en fonction des régions et toujours par rapport à une classe D).

Que les propriétaires d'un logement auquel un DPE aurait attribué une classe D se rassurent, l'inverse est également vrai. Ils pourront ainsi espérer vendre leur bien 7 à 16% plus cher qu'un bien similaire classé E. Enfin, concernant les maisons les plus énergivores (classe F et G) la réduction de prix qui peut s'appliquer lors d'une transaction s'établit entre -10 et -28% (encore une fois par rapport au même logement de classe D).

Sur son site internet, le Plan Bâtiment Durable souligne qu' "il est raisonnable de penser qu'à mesure que la transition énergétique et écologique se développe, la différence de valeur entre des biens immobiliers équivalents mais à performance environnementale différente continuera de s'accentuer, avec un double effet de dévalorisation des biens peu performants et de revalorisation des biens performants". De quoi donner encore un peu plus d'importance à la rénovation thermique du parc immobilier que le gouvernement entend développer d'ici à 2017.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page