rachat de credit immobilier

Il suffit de suivre l’actualité du monde de la finance pour savoir que les taux d’emprunt sont maintenus à un niveau encore faible. Pourquoi ne pas donc en profiter pour passer par un rachat de crédit ? Si vous avez encore des doutes à ce propos, les détails suivants vous seront d’une grande utilité.

Le meilleur moment pour racheter son crédit immobilier

Le moment est-il idéal pour souscrire un rachat de crédit ? C’est la question que nous nous posons le plus souvent quand quelqu’un nous suggère cette solution durant la période de remboursement d’un ou plusieurs de nos crédits. Il est difficile de fournir une réponse catégorique, car cela dépend de nombreux paramètres. Une chose est cependant sûre : le rachat sera intéressant lorsque le moment de sa souscription donne la possibilité de gagner plus d’argent sur les intérêts et les assurances par rapport aux crédits en cours. Cela nécessite donc de vous référer au temps restant de remboursement et au coût que représente le rachat.

Un coût qui diminue avec le temps

Vous ne serez pas « libéré » par votre banque sans avoir acquitté des frais de remboursement anticipé. Le rachat de crédit n’est pas ainsi gratuit. Ces frais sont tout de même plafonnés à un montant équivalent à 6 moins d’intérêt ou au 3% du capital restant à rembourser. En savoir plus sur: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1669

D’une façon pratique, vous devrez examiner votre échéancier et connaître le montant des intérêts que vous avez payé durant les 6 dernières mensualités. Dans le cas où ce montant n’excède pas les 3% du reste à rembourser à la banque, le rachat ne vous coûtera pas plus cher  que cela. Les intérêts à payer étant fonction du capital restant dû, quand il y a diminution de celui-ci, il est logique que ces intérêts se réduisent également. Le coût du rachat de prêt sera ainsi, bien évidemment, plus élevé au début de la période de remboursement.

Les avantages sur les intérêts si la souscription se fait tôt

Pour une mensualité identique de remboursement, si vous vous faites accorder un taux plus attrayant, le remboursement de votre crédit se terminera plus tôt. Et, car le taux d’intérêt à payer mensuellement est légèrement plus faible, le remboursement du capital se fera plus vite. Au fur et à mesure, il y aura accumulation des sommes faisant l’objet d’un remboursement plus rapidement. Un effet boule de neige ne pourra ainsi être évité. Vous verrez ainsi se réduire encore plus le montant des intérêts dus et profiterez d’une plus grande part de remboursement de capital sur votre mensualité.

Le coût de l’emprunt est donc influencé grandement par sa durée. Ainsi, pour un emprunt de longue durée, vous ne pourrez pas éviter une explosion de vos intérêts. Heureusement qu’en souscrivant un rachat de crédit à un taux plus réduit, vous pourrez profiter de la réduction de cette durée sans qu’il y ait augmentation de la mensualité.

De ce point de vue , si vous passez par un rachat de crédit au début de votre emprunt en cours, les apports sur le coût d’intérêts n’en seront que bénéfiques. En effet, car vous devrez vous acquitter de plus d’intérêts dans les premiers mois et dans les premières années de remboursement, les effets favorables d’une baisse rapide de taux se ressentiront directement. Ils gagneront par ailleurs en intensité au fur et à mesure du remboursement.

Il n’est pas ainsi étonnant d’entendre des banquiers et des courtiers soutenir l’idée selon laquelle le meilleur moment pour le rachat du crédit immobilier est la première moitié de sa période de remboursement. Il est tout de même difficile d’être catégorique à ce point pour les autres raisons que nous allons exposer dans la section suivante.

Et quand elle se fait sur la fin de l’emprunt ?

Le passage par un rachat de crédit peut constituer un moyen pour changer d’assurance prêt. Et cela peut avoir un impact plus ou moins important sur l’aspect avantageux ou non de cette opération. En Hexagone, pour calculer les cotisations en matière d’assurances décès-invalidité, les organismes se réfèrent au capital initialement emprunté.

Ainsi, si votre capital initial de 300 000 euros est attaché à une assurance de crédit d’un taux de 0,40%, vos cotisations d’assurance annuelles seront de 1200 euros. Cela représente mensuellement 100 euros. Au moment de la demande de rachat de prêt, vous partirez avec un montant de capital plus réduit, c’est-à-dire celui restant à rembourser. Si ce montant est de 100 000 euros, en reprenant le même taux d’assurance, vous ne payerez annuellement en assurance que 400 euros, soit 33,33 euros par mois. Vous réaliserez ainsi un gain annuel 800 euros, ce qui n’est pas négligeable si votre remboursement est prévu pour se terminer dans quelques années encore.

Pour éviter de faire un choix regrettable au moment de la souscription d’un rachat de crédit, n’hésitez pas à utiliser cet outil de simulation. Ce dernier vous permettra de savoir si le gain potentiel sur le coût d’intérêt en cas de rachat en début de remboursement est plus intéressant que celui sur le coût de l’assurance en cas de rachat dans la deuxième partie de l’échéance de remboursement.

Les raisons de souscrire un rachat de crédit immobilier

Maintenant que vous savez à quel moment d’un emprunt privilégier un rachat de crédit immobilier, il est important de vous faire savoir pourquoi est-ce important. Ce qui va nous conduire à vous présenter les 3 principales raisons de la souscrire suivantes :

  • Obtenir une réduction de son taux de prêt : cela aura pour conséquence la diminution des mensualités ou bien la réduction de la durée. Dans certaines conditions, vous profiterez en même temps de ces deux avantages.
  • Profiter d’une réduction de mensualité pour obtenir, dans des meilleures conditions, un financement pour la réalisation de travaux. Rien ne vous empêche de demander un allongement de la durée du crédit travaux pour faire en sorte que cette mensualité soit la plus abordable possible en vous étayant sur la durée résiduelle du crédit à racheter.
  • Regrouper tous vos crédits en cours pour ne se soumettre qu’à une seule mensualité tout en se donnant la possibilité de se faire accorder une trésorerie supplémentaire. Le rallongement de la durée du crédit est souvent nécessaire pour la mise en place d’une telle opération.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

160*600